Pour débuter voici une vidéo qui donne un exemple de ce que peut vous apporter le masquage.
Il s'agit de réserver certaines zones pour les laisser blanches ou les retravailler ensuite, dans cette vidéo il s'agit d'aquarelle, mais on peut appliquer sans problème le masquage au "drawning gum" en acrylique ou même en huile (voir cette autre vidéo pour réaliser un paysage de neige)

Pour aller plus loin, je vous propose d'étudier cette réalisation : un bar la nuit.

Ce sera l'occasion de découvrir des techniques de masquage avec des papiers autocollants mais aussi du liquide de masquage (figure 1 et 2)

Nous partirons de la photo ci dessous.

il s'agit d'un carton entoilé et d'une esquisse au fusain retravaillée ensuite au crayon.

L'esquisse :  j'ai utilisé un jus assez liquide avec du marron assez foncé et donc dilué à l'eau.

A ce moment là il est encore possible de modifier des perspectives ou des éléments déjà tracés au crayon.

voilà ce que cela donne sur la palette (blanc, noir, bleu phtalo, terre de sienne)

Share