Bonjour,

Avec cette technique, humide sur humide en peinture à l'huile, vous pouvez faire un tableau en une heure. Il n'est pas nécessaire de savoir dessiner non plus.

Cette technique est accessible pour tout le monde, même si vous faites de la peinture pour la première fois.

Vous pouvez faire un tout autre tableau avec les techniques décrits ci-dessous. C'est vous qui voyez et créez un paysage. Vous mettez autant de nuages que vous voulez, ou pas du tout, vous mettez de la neige sur les montagnes, ou n'en faites aucune. En élargissant la rivière, vous pouvez créer un lac, la mer, etc. Vous pouvez mettre des pierres partout, avec la technique pour la montagne, mais en plus petit. Ceci est juste la base. Pour ce tableau j'utilise un minimum des couleurs et materiel. Vous pouvez vous contenter avec un paquet de démarrage : la peinture de l'huile dans les couleurs de base.

Quelques règles à respecter :

1.Sans couleurs sombres, les couleurs claires ne sortent pas ou au contraire.

2.Si la peinture n'adhère pas sur la couche en dessous, essayez de liquéfier la peinture en ajoutant un peu de la térébentine.

3.Afin de créer un profondeur, il faut penser "en couches" : le ciel, les montagnes marrons , les montagnes vertes, les arbres dans le fond, les arbres aux fleurs blanches, les arbres devant...

Vous avez besoin :

Une toile pas trop petite : 40 x 40 cm est le minimum.

Un couteau plat : 

une brosse éventail

plusieurs brosses plates

une brosse très très douce :

 

              

un pinceau fin ou un traceur

une palette : une grande assiette, une palette en plastique ou une palette jetable pour huile et acrylique.

Je préfère la dernière parce qu'il ne faut pas nettoyer après, j'enlève la feuille et je le jette à la poubelle.

Un bocal avec de la térébentine sans odeur pour nettoyer les brosses

Essuie-tout

Un chevalet de table.

 

Vous avez besoin pour préparer la toile:

Gesso, huile d'oeilette clarifié et térébentine sans odeur (à acheter chez un marchand de bricolage)

 

Pour les couleurs :

blanc, noir

gris de Payne

bleu et vert phtalo (elles sont claire et transparantes)

vert vessie (ou un vert sombre)

brun un foncé-un clair, par exemple brun Van Dyck et ombre brulée.

Jaune cadmium clair

ocre jaune

rouge clair

D'abord il faut préparer la toile :

Faites un mélange de Gesso, huile d'oeillette et térébentine en même quantité, en parts égales.

Mettez une fine couche sur la toile entière

Avec un essuie-tout, enlevez l'excès.

Si vous touchez la toile avec un doigt et le mélange fait des traces en petites pointes sur le doigt, vous avez l'épaisseur de la couche idéale, sinon enlevez un peu plus. AVANT que cette couche sèche, vous commencez votre tableau.

Le ciel :

Avec le couteau, étalez un peu de bleu phtalo sur la palette. Tapez avec un brosse plate dans cette couche, en veillant de ne pas trop charger la brosse. Ne chargez jamais votre brosse dans la noix de peinture directement.

Faites des croix sur la toile, commençant dans le coin gauche en allant vers le milieu et en bas.

Chargez à nouveau votre brosse et recommencez dans le coin droit.

 

Avec une brosse très douce, faites fondre un peu la ciel. Attention, ne faites pas trop : juste assez pour éliminer les traces de la brosse.

 


 

L'eau :

Avec la même brosse chargée avec un peu de bleu : faites des traits horizontaux.

Commencez en bas; coin gauche et vers le milieu. Recommencez chaque fois à la bordure de la toile vers le milieu : que des traits de gauche à droite. En allant vers le haut, la peinture devient de plus en plus claire.

Rechargez votre brosse, toujours une très faible quantité,. Puis faites la même chose en commençant dans le coin droit : des traits horizontaux de droite à gauche en allant vers le haut. Laissez un espace libre vers le milieu.. A nouveau fondez les traces de la brosse avec la brosse douce. Très légèrement : préservez surtout l'espace blanc libre.

 

 

 

Les nuages:


Chargez votre brosse éventail de peinture blanche.

 

 

Faites des petits ronds avec le coin de la brosse, changez de place continuellement

 

Avec la brosse douce (préalablement essuyée à l' essuie-tout) et seulement avec le coin de la brosse, faites fondre la base de ce nuage avec des mouvements circulaires. Ne touchez pas au sommet du nuage.

Passez sur le nuage entier mais très très légèrement, à peine en  touchant la toile.

Faites à nouveau des nuages, où vous voulez et autant vous voulez mais faites les un par un.


Les montagnes.

Mélangez toutes les couleurs sombres pour obtenir un marron.

Prenez le couteau et étalez ce mélange sur la palette. Prenez un peu sur le couteau (2mm de la peinture sur la largeur du couteau)

Commencez le sommet de la montagne en touchant la toile et en tirant vers le bas. Le sommet de la montagne doit être au 2/3 de la toile en plein milieu des nuages.

Avec une brosse plate, étalez le marron et en enlevant le plus possible l'excès de  peinture. Essuyez la brosse avec une feuille essuie-tout. Essayez de construire des versants vers la gauche et vers le droite. N'allez pas trop en bas.

Mélangez du blanc avec le moindre bleu que possible. Laissez le mélange marbré.

l

Mettez un peu de ce mélange sur votre couteau et étalez-le sur les versant de la montagne qui sont dans la lumière. Le blanc-bleu va se mélanger avec le marron en dessous.

Prenez du temps à faire cette montage en prenant soin des différentes versants.

Recommencez avec le vert de vessie pour le pied de la montagne :

 


 Les arbres éloignés :

Maintenant, chargez la brosse éventail avec le mélange brun pour la montagne. Tenez la brosse verticale et touchez la toile du haut d'un arbre (à peine touchant) et tapez encore une fois pour le bas de cet arbre mais appuyez un peu plus fort. Ainsi l'arbre devient plus large en bas qu'en haut. Faites une rangée d'arbres ensuite, mais essayez de ne pas les mettre l'un à coté de l'autre, mais un peu aléatoire.

Notez que les arbres à gauche et droite sont plus hauts qu'au milieu. Recommencez, mais cette fois avec un mélange de vert, du blanc et ocre jaune.

 


 

L'herbe :

Avec une brosse plate, tapez du mélange marron pour la montagne, la sous-couche pour l'herbe en laissant libre un espace pour la rivière et en veillant d'inclure dans cette rivière un bout de blanc.

Nettoyez la brosse et chargez-la avec d'abord le vert de vessie, un peu d'ocre jaune, jaune, vert en tapant dans la peinture, préalablement étalée avec le couteau sur la palette. Ainsi vous créez des petites couches de cette différentes couleurs DANS la brosse.

Tenez la brosse horizontale et tapez-la sur la couche marron pour l'herbe. Laissez apparaitre des petits espaces entre les rangées. Vous voyez que vous obtenez des multitudes de couleurs.

Creéz une courbe au bord de la rivière pour  simuler de la hauteur.

 

 

Avec un mélange de rouge clair et blanc, recommencez pour faire des fleurs, puis le bleu et blanc...

Peignez des arbres  à l'aide d'une brosse fine ou le traceur. Mettez un peu d'ombre brulée, mélangée avec du blanc sur les troncs coté lumière pour les arbres les plus proches.

Mettez du blanc sur les arbres les plus éloignés, en tapant avec une brosse plate et en utilisant que le coin de cette brosse. Vous pouvez varier avec du jaune et de l'ocre jaune. Sur les arbres plus proches, tapez d'abord avec du rouge clair et après du blanc.

Sur l'eau, mettez des traits blanc ici et là, mais toujours horizontaux. Garnissez le bord de la rivière avec de l'herbe un peu plus haut. Ajoutez un peu d'ombre à l'aide du gris de Payne. Pour ça, prenez un pinceau fin, touchez à peine la peinture grise, puis touchez la toile au milieu de la place où doit être une ombre. Nettoyer ce pinceau d'abord, puis  mélangez le gris avec la peinture qui et en dessous avec le pinceau propre et construisez ainsi l'ombre voulue.

Quand le tableau et entièrement sec, vous pouvez ajuster ici et là des détails.

Il vous reste à signer votre tableau.

Je vous souhaite beaucoup de plaisir.

Lisette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share
Facebook Image