Les inexactitudes sont flagrantes : nez, menton, ride, lobe de l'oreille...

Je n'ai plus qu'à corriger en ayant sous les yeux mes erreurs.

Nouvelle photo. Nouvelle superposition.

 J'estime que ça doit aller. Il reste bien quelques imprécisions si l'on cherche la petite bête !...

Avant de travailler les ombres, je passe sur tout le visage un coton à démaquillage de manière à estomper l'ensemble et à ne pas garder de blanc.

 La ressemblance est correcte.

Il faut maintenant travailler les ombres de manière à rendre le relief du visage. C'est là un travail d'observation. Il faut souvent s'éloigner du dessin et du modèle. Observer, comparer.

Surtout ne pas appuyer sur la mine, plutôt repasser après avoir éventuellement estompé au coton tige.

Gommer un peu si on a trop foncé.  
J'utilise à nouveau mes crayons gras selon l'intensité de l'ombre.

Du 2B au 8B

L'essentiel est terminé. Le reste est affaire de goût...

Share
Facebook Image