Cet article a été écrit par JCC

Voici la photo que j'ai choisie.
Vanessa a été photographiée par Michel Pierre.
Tous deux habitent dans ma commune et m'ont aimablement permis de me lancer.

L'ESQUISSE




Je prépare d'abord le portrait sur ordinateur.

nb : si vous voulez des informations sur les manipulations informatiques , rdv sur le site de JCC à cette adresse


Je crée un fichier aux dimensions de ma feuille (397 x 305 mm)
Je colle la photo portrait et je cadre comme je le souhaite.

Je passe sur les contours et les lignes importante à l'aide de l'outil "chemin" . Ces lignes seront racées sur un calque transparent.

Pour dessiner l'esquisse, j'affiche à l'écran le tracé des lignes. Le logiciels permet leur affichage plus affiné, sur fond blanc :

La fenêtre d'image donne les cordonnées en mm de tout point (distance par rapport aux bords de l'image, donc par rapport aux bords de la feuille.
Je n'ai donc ni quadrillage, ni calcul à faire. Les points important notés, le dessin se fait à main levée.

Voici mon tracé au crayon HB. La photo a été retravaillée pour que le tracé soit plus visible. En réalité, on ne voit pas grand chose !

Je pense qu'une esquisse très précise est indispensable pour la reconnaissance du sujet, si l'on désire être figuratif.


Je l'affiche sur mon écran avec un zoom me permettant de bien observer.

Comme elle doit être composée (si possible) à base de lignes, j'utilise des crayons pastel et des carrés Conté -pastels durs-
Je ne vais utiliser que
Blanc - noir- ocre - terre d'ombre

Je commence par marquer les zones noires et les zones blanches.
Blanc : pas très visible sur la photo.

Ensuite, j'opère mèche par mèche, tout en douceur pour pouvoir effacer en cas de besoin et pour permettre de repasser sans problème pour affiner les couleurs et le dessin.
Voilà pourquoi le grain du papier reste apparent.

La mise en place est terminée :


LES ÉLÉMENTS DU VISAGE



En utilisant encore crayons pastel et/ou carrés Conté je réalise successivement les yeux, le bas du nez, la bouche et l'oreille.

Comme précédemment je commence par les couleurs extrêmes (+foncé / + clair)
Ensuite j'affine et j'estompe légèrement (au coton tige) ce qui nécessite une atténuation de couleur.

LE VISAGE



Pour le visage, j'utilise surtout les pastels tendres et, contrairement aux cheveux, j'estompe avec une estompe. Je n'utilise jamais le doigt qui laisse toujours une trace grasse, même s'il est propre et apparemment sec.

Pour la carnation, j'utilise essentiellement rose, orange et rouge.
Pour éclaircir, gomme mie de pain et/ou pastel blanc.
Pour les zones claires, je commence par couvrir de blanc.
Pour foncer ocre/brun.

Voilà ma panoplie d'aujourd'hui :

Et voilà la progression :

J'essaie d'affiner au mieux : ce devrait être définitif....

e me rends mieux compte de ce que ça peut donner.
Je vais maintenant repasser à la chevelure.
Je verrai ensuite si je dois foncer à gauche, l'éclairage principal venant de droite.
Je me soucie plus des couleurs exactes de la photo...


Reprise en n'utilisant que crayons et pastels durs.

D'abord, corriger une grosse bêtise ! Emporté par mon élan, j'avais transformé les "cheveux fous" derrière la tête en chevelure. Donc vive la gomme ! Heureusement que j'avais eu la main légère !

Ensuite, j'ai repassé mèche par mèche par des traits fins et en fonçant l'ensemble coté gauche pour faire ressortir la luminosité de droite.
J'ai dû atténuer les contrastes car les grosses mèches ne correspondaient pas à la chevelure de Vanessa.

Lorsque le fond sera fait , il faudra ajouter les cheveux fous et adapter le tout... Un casse-tête en perspective !

LE BUSTE



Je reprends mes pastels tendres et mon estompe pour la carnation.
Mêmes couleurs que pour le visage.
J'y vais doucement et très léger pour pouvoir ensuite ombrer correctement au vu de l'ensemble.
J'ai hésité à restituer le collier mais Vanessa avait posé avec donc...
Pas facile à faire : crayons rouge, rose, orange, blanc et ocre pour un résultat décevant...

Le vêtement, si l'on en croit la photo, est gris foncé, voire noir.
J'ai décidé de combiner gris foncé, bleu et violet en utilisant des pastels tendres. Je pourrais toujours atténuer le bleu en cas de problème.
Mais je pense qu'il y aura harmonie avec la boucle d'oreille et les yeux...
Voilà où j'en étais avant le coucher du soleil, dernière heure pour photographier correctement.

Voilà la fin :

Maintenant il va falloir penser au fond et y fondre les cheveux... Mais quel fond ? Éternelle question...


LE FOND



J'ai décidé de rester dans les mêmes tons de manière à avoir un ensemble sans contrastes de couleurs.
Pour faire ressortir ce visage je fonce particulièrement sur le pourtour et surtout à droite afin que la luminosité des cheveux soit mise en valeur.

Enfin j'éclaircis en haut et à gauche pour équilibrer l'ensemble.

J'utilise un carré Conté pour bien délimiter les bords du visage.
Pour le reste, pastels tendres passés doucement en décrivant des boucles. Succession brun, orange, rouge par zones réduites.
J'ajoute du violet pour foncer encore vers le bas.
Enfin je passe bien à plat un pastel orange pour les zones sombres, jaune pour les zones claires afin de fusionner l'ensemble.

Je rectifie la chevelure et trace les cheveux "fous" au carré Conté blanc.

FINITIONS



Principales retouches :
Les cheveux. A gauche et en haut.
Nouveaux tracés fins au carré Conté blanc.
Quelques retouches au crayon orange sur des mèches.

Le visage et le buste.
J'ai assombri légèrement (pastels tendres orange, rouge et rose) pour renforcer le relief.
J'ai atténué le rouge des lèvres (crayon rose)

Le fond
J'ai estompé pour améliorer les fondus. Cette fois-ci j'ai utilisé le doigt puisque je n'y reviendrai plus.

Je préfère laisser l'ensemble plus clair que la photo.

FIN

Pour retrouver d'autres pas à pas ou tout simplement admirer les oeuvres de JCC

voici l'adresse de son site internet , bonne visite.

Discuter de cet article dans le forum

Share
Facebook Image